résultats du 17/18 septembre

résultats du 17/18 septembre

HOERDT(samedi 17 septembre)(1,2,3)

Le GP de la ZI de Hoerdt a vu les spécialistes des critériums de la formation lorraine Macadam’s Cowboys manœuvrer à merveille avec un premier succès cette saison pour Valéry Vermion. Le Croisé Mickaël Satre Buisson, 2ème, se relance.

Avec dix hommes en tête et un peloton quelque peu endormi pointant à 1’20’’ au tiers de la course, le Grand Prix de la ZI de Hoerdt semblait être joué ce samedi. Parmi les forces en présence en tête, le team Macadam’s Cowboys avait placé trois hommes (Rouzet, Hochstrasser et Griffond) comme la Pédale d’Alsace (Navarro, Bernhard et Troutaud), le VC Eckwersheim deux (Bornert et Horn), le VS Eguisheim un (Menard) comme l’UC Vendenheim (Cavalier).

C’était sans compter sur cette dernière formation organisatrice, qui a trouvé que les forces étaient déséquilibrées. Dix tours plus tard, l’écart avait fondu, incitant Rouzet, Griffond et Horn à prendre du champ. Les Rouge et Noir n’ont pas réussi à avancer des pions gagnants, c’est donc Valéry Vermion, qui avait la charge de tenter sa chance dans une fin de course folle, où 14 hommes se sont finalement retrouvés en tête sous l’impulsion de Pascal Ruhlmann (SC Munster) et du puissant Romain Foucher (CS Mainvilliers).

Et le Nancéien a saisi sa chance à un peu plus de trois tours (sur 40 au total) de l’arrivée. Protégé par ses compères lorrains, Vermion a tenu en respect Mickaël Satre Buisson (VC Sainte-Croix-en-Plaine) pour sa première victoire de l’année.

« Après avoir fini quatre fois deuxième cette saison, je suis content de signer la 12e victoire du team, se réjouit Vermion. Quand le peloton a roulé, j’ai contré pour aller aider les copains devant. Mais quand ça s’est regroupé, je me suis dit que ça allait être dur pour les autres, qui avaient laissé beaucoup de forces. Je suis sorti au moment où tout le monde soufflait ».

À 38 ans, le Lorrain reste toujours vert pour achever « une belle course d’équipe ».

Satre Buisson s’est découvert         

Esseulé, Mickael Satre Buisson aurait bien aimé surprendre tout son monde. Habituellement grimpeur, le coureur du VC Sainte-Croix-en-Plaine s’est découvert des qualités de rouleur pour achever l’épreuve en trombe avec une place de dauphin en résistant au retour en force de Foucher, 3 e, et consorts.

« Quand Vendenheim s’est mis à rouler en tête de peloton, j’y suis allé aussi et j’ai vu que j’étais pas trop mal dans le vent, dévoile le Croisé. En tête, j’avais peur de louper la bonne et Vermion m’a un peu contré. J’ai essayé à trois tours puis dans le dernier tour, je revenais fort… Mais c’est déjà bien, je me relance après avoir végété pendant deux ans. L’objectif est de passer en 1 re catégorie, où j’ai déjà évolué, en 2012 ».

Les semis tardifs de cette fin de saison ne demandent qu’à bien lever au printemps prochain. Quoi de plus naturel pour cet horticulteur en formation à Rouffach !

GP ZI Hoerdt

1, 2, 3, J : 1. Vermion (Macadam’s Cowboys) ; 2. Satre Buisson (VC Ste Croix en Plaine) ; 3. Foucher (CS Mainvilliers) ; 4. Barth (VC Eckwersheim) ; 5. Cavalier (UC Vendenheim) ; 6. Ruhlmann (SC Munster) ; 7. Durst (UC Vendenheim) ; 8. Griffond (Macadam’s Cowboys) ; 9. Tritscher (VCU Schwenheim) ; 10.Bernhard (Pédale d’Alsace) ; 11. Hochstrasser (Macadam’s Cowboys) ; 12. Schall (VC Nord Alsace) ; 13. Rouzet (Macadam’s Cowboys) ; 14. Schweitzer (UCBH) ; 15. Schmitt (VC Soultzia) ; 16. Fuchs (AC Thann) ; 17. Grasser (ASPTT Mulhouse) ; 18. Fohrer (VS Eguisheim) ; 19. Menard (VS Eguisheim) ; 20. Ciesielski (UC Vendenheim)

Pass : 1. Boudgoust (AC Lauterbourg) ; 2. Jung (VCU Schwenheim) ; 3. Cussinet (VC Eckwersheim) ; 4. Hulsken (PE Haguenau) ; 5. Kraemer (AC Savernoise) ; 6. Runneburger (AC Erstein) ; 7. Tomasi (VCU Schwenheim) ; 8. Rebischung (VC Hanau) ; 9. Geyer (AS Steige) ; 10. Bentz (Pedale d’Alsace)

Cadets : 1. Reinault (AS Steige) ; 2. Kleinklaus (VC Eckwersheim) ; 3. Fix (VC Ste Croix en Plaine) ; 4. Huck (PE Haguenau) ; 5. Olry (PE Haguenau)

Minimes : 1. Schall Anaël (VC Nord Alsace) ; 2. Schall Anaïck (VC Nord Alsace) ; 3. Ernst (VC Eckwersheim) ; 4. Schall P. (VC Nord Alsace) ; 5. Schwoob (VC Nord Alsace)

Benjamins : 1. Raugel (VCE) ; 2. Mathern (VCE) ; 3. Huet Marine (VCUS). Pupilles : 1. Huck (PEH) ; 2. Thomas (PAS) ; 3. Stamm (VCUS). Poussins : 1. Goetz (VCUS) ; 2. Kraemer (ACS) ; 3. Colin (PEH)

L’Alsace 18/09/11

Les Cowboy’s font la loi

Après quatre deuxièmes places cette saison, Valéry Vermion s’impatientait. Aussi, ses trois partenaires des Macadam’s Cowboy’s se sont évertués à favoriser l’envol du Vosgien, à cinq tours du terme de ce 2ème GP de la Zone Industrielle du Ried, samedi soir à Hoerdt. Clair et limpide, surtout lorsque les intérêts de leurs rivaux alsaciens divergent

Pourtant, des quatre sociétaires du club de Meurthe-et-Moselle, Vermion fut le seul à avoir raté la fugue déclenchée dès le 8ème km. Il tenta bien de revenir, mais cela allait trop vite à l’avant et il se releva.

Tout comme Barth (Eckwersheim) réagit trop tard et ne parvint pas à combler son retard face aux dix fugitifs. Devant, il y avait Rouzet, Hochstrasser et Griffond (Badonviller), Navarro, Troutaud et Caup (Pédale d’Alsace), Bornert et Horn (Eckwersheim), Ménard (Eguisheim) et Cavalier (Vendenheim).

Leur avance s’accrut très rapidement : 1’30” au 15 e des 40 tours. On pensait même qu’ils allaient doubler assez rapidement le peloton (2’45” par tour). Mais à la mi-course (20 e passage), l’écart n’était déjà plus que de 1’05”.

Tomasi piégé

Le trio de la Pédale d’Alsace ne collaborait pas, jouant la carte du retour du peloton et de leur sprinter redouté, Julien Tomasi. Du coup, la mésentente entre coureurs de la Pédale d’Alsace et ceux d’Eckwersheim (précédent club de Tomasi) permit au peloton de refaire surface.

Alors que l’écart était descendu à 33” (23 e tour), Rouzet et Griffond, flanqués de Horn, tentèrent leur chance à trois. Le groupe de tête explosa et une avant-garde du peloton fondit sur eux. Horn, Rouzet et Griffond seront repris par Bernhard et Foucher, mais un regroupement plus important intervint à 7 tours de l’échéance.

La tête de course concernait 14 prétendants à la gagne. Tomasi n’en faisait pas partie, pas plus que les ex-échappés de son club, Navarro, Troutaud et Caup. Par contre, Vermion appartenait à ces renforts revenus de l’arrière. C’est lui qui attaqua à quatre tours du terme et résista de façon méritoire, malgré un avantage pas trop rassurant.

Car ses vigilants coéquipiers Griffond, Hochstrasser et Rouzet enrayaient les contres désespérés de Cavalier et de Barth. Vermion alla ainsi au bout de son effort. À travers leur activité en course, leur maîtrise des différentes situations, les Macadam’s Cowboys justifièrent leur étiquette de favoris.

Sorti seul au dernier tour, face au vent, Satre Buisson vint conquérir une jolie deuxième place, tandis que la suite était réglée par Foucher, un 3 e catégorie de la région Centre. Le peloton Tomasi sprintait pour le 15 e rang, à l’avantage et au plaisir de Denis Schmitt, bien proche des 50 ans.

Boudgoust sous l’averse

Du plus jeune, Louis Oury (Steige, 7 ans) au plus âgé, Raymond Kuhn (Pédale d’Alsace, 57 ans), tout le monde avait la possibilité de courir samedi à Hoerdt, sur le circuit de 2 km tracé dans la Zone Industrielle de Hoerdt.

Car chaque classe d’âge ou catégorie détenait sa course. La grosse averse qui s’abattit en fin d’épreuve sur les pass’cyclistes donna des ailes à Denis Boudgoust, 51 ans, qui revint sur Maxime Kraemer, échappé depuis maints tours, le distança et glana sa 4 e victoire de la saison.

Chez lui, Sacha Kleinklaus espérait s’imposer. C’est encore raté, mais sa nouvelle place de deuxième (la 7ème) va lui permettre de battre un record des rangs de meilleur dauphin en cette catégorie des cadets. Sous la pluie battante, Romain Reinault s’était montré plus téméraire que le champion d’Alsace de cyclo-cross. Le secteur réussit au Steigeois, puisqu’à quelques kilomètres de là, le 2 juin à Reichstett, il ouvrit son compte en victoires, en devançant déjà Kleinklaus.

À travers son 9ème succès en minimes, Anaël Schall deviendra le coureur alsacien le plus souvent victorieux cette saison.

Comme il n’a que 13 ans, il risque de sévir encore plus souvent au sein de cette catégorie, l’an prochain… Avec en complément une belle prouesse du VC Nord-Alsace, qui accapare 4 des 5 premiers rangs.

DNA 19/09/11 Alfred North

 

OBERNAI(dimanche 18 septembre)(3°cat)

Olivier schaffner prend une belle 11° place en cette fin de saison.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×