FERRERO 3° A SCHWENHEIM

La maîtrise de Bentz

Au terme d’une longue échappée ponctuée par un sprint, le sixième Critérium de Schwenheim est revenu au junior alsacien licencié en Aquitaine, Jean-François Bentz.

Alors qu’il s’apprêtait à s’aligner samedi soir au départ du sixième Critérium de Schwenheim, Jean-François Bentz reçut un message de son ami auvergnat et partenaire du Pôle France de Talence, Pierre-Henri Lecuisinier, qui venait de remporter le championnat d’Europe juniors.

Voilà qui motiva encore davantage le junior alsacien, licencié en Aquitaine, finalement victorieux à Schwenheim, au terme d’une longue échappée, dont il fut l’instigateur, associé à Florent Ferrero (Pédale d’Alsace).

Une échappée débutée au treizième tour

Ces deux coureurs s’étaient extraits au 13 e tour, alors que la cavale (neuf tours en tête) du coureur-président Bornert (Eckwersheim) et de l’Israëlien Rahat, rejoints ultérieurement par le dynamique Teychenné-Coutet (sorti pour sa part dès le 1 er tour, repris et reparti) venait de prendre fin.

Pour sa dernière course en Alsace, le marin Florent Ferrero (muté la semaine prochaine à Toulon) relança aussitôt l’offensive, associé à Bentz. Jamais avare de ses efforts, Ferrero et l’excellent rouleur Bentz (récent 3 e du championnat de France de poursuite par équipes) pouvaient forcément aller loin. Même s’il importait de résister durant plus de 45 km.

Alors que leur avance commençait à prendre consistance (10’’), Brodbeck gicla du peloton et parvint à se joindre à eux. Lucas Schall boucha même un handicap de 15”.

Tous ceux qui se risquèrent ensuite à tenter de revenir allaient échouer dans leurs efforts. Tels Dirwimmer seul en chasse ou encore les fortes relances de Godras, celles des deux Israëliens Rahat et Cohen ou encore les coups de fusil de Bernhardt.

Piégé mais néanmoins intenable, Maxime Teychenné-Coutet ressortit du peloton au 30 e des 50 tours du circuit de 1,3 km, sous le contrôle de Tritscher, coéquipier de Brodbeck, le coureur du club organisateur, présent à l’avant.

Bentz le plus fort au sprint

Et voilà que le favori Antoine Simon, muselé jusque-là par le peloton, entra en action. Il fondit sur Teychenné-Coutet et Tritscher : le trio chassa fort derrière le quatuor de tête.

Informés de cette réaction, Bentz, Ferrero et Schall accélèrent eux aussi à l’avant. Le groupe Simon, Tritscher, Teychenné-Coutet ne reprit rien aux échappés. Pire pour eux : le peloton les avala à l’avant-dernier tour.

Pour avoir relancé l’allure à l’avant, Bentz, Ferrero et Schall n’étaient pas à l’abri d’un démarrage de Brodbeck, même si celui-ci continuait à collaborer. Constatant que ses équipiers Simon et Tritscher ne parvenaient pas à revenir, Brodbeck déposa effectivement ses partenaires de fugue à sept tours de la fin.

Mais Bentz, principalement, est un poursuiteur. Il ne s’affola pas et Brodbeck fut repris à quatre boucles du terme. Si bien que dans le dernier tour, Bentz testa et éprouva ses adversaires par un démarrage, avant de conclure au sprint devant Brodbeck, Ferrero et Schall.

Heureusement que six cadets lorrains et franc-comtois s’étaient déplacés pour offrir la réplique aux cinq Alsaciens de la catégorie. Charly Guth mena souvent (sans doute trop). À travers les manches du challenge de l’Est, les visiteurs connaissent la valeur du Steigeois, actuel troisième de ce classement, dont la manche finale aura lieu le 28 août à Eckwersheim. Le champion d’Alsace lança aussi le sprint, mais le Spinalien Rollot le passa d’un quart de roue.

Les jumeaux Anaïck et Anaël Schall (qui ne sont que minimes 1 ère année) dominèrent la course des 13-14 ans.

Si aucune féminine n’était en lice dans le cadre des courses précitées, elles furent 22 (autant que les pelotons minimes et cadets réunis !) à s’aligner à ce qui constituait l’attraction du programme, la Ronde des Mamans. Avec trois tours au programme pour des mères de jeunes coureurs, qui sont aussi, pour la plupart aussi, dirigeantes ou éducatrices au sein de clubs bas-rhinois. Et, au terme de cet agréable intermède, le succès de Laurence Raugel (Eckwersheim).

Article paru dans les DNA le 18 juillet 2011

 

Quant au reste de l'équipe Stéphane Bernhard termine 12°,Olivier Schaffner 17°. Chez les minimes notre unique représentant Vincent Thomas termine 10°.

 

                                                                        La photo du podium 1er Bentz, 2° Brodbeck, 3° Ferrero

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site