JULIEN TROUTAUD 3°

GP de Reischtett

(article paru dans les DNA)

Cyclisme / Grand Prix de Reichstett

Simon déjoue les plans

Un grand numéro, auquel le coureur du VC Schwenheim, avant-dernier inscrit sur place, ne s’attendait pas : « Je prépare un brevet d’état. Lundi, mardi et mercredi, je me suis adonné à un raid VTT de quinze heures, dans les Vosges. Je n’étais pas spécialement frais. Mais comme j’aime les critériums, je me suis tout de même déplacé à Reichstett. »

Le nouveau leader du Challenge Christian-Amann aura eu la bonne inspiration, prenant le meilleur dans le final sur Olivier Barth (2 e) et Julien Troutaud (3 e), formés tous deux à l’école de cyclisme de Félix Barth – lequel reste, à 77 ans, une des chevilles ouvrières de la Pédale Rhénane de Reichstett.

Barth, leader provisoire

Un fort vent, favorable dans la ligne d’arrivée, a balayé le joli circuit d’un kilomètre, parfois survolé par des cigognes du parc voisin. Eric Ménard a annoncé la couleur en s’adjugeant le premier classement, devant Barth, Schall et Simon.

Le junior Schall remettait cela en s’échappant avec le duo de la Pédale d’Alsace, Bernhardt et Ferrero, lesquels le domineront au second sprint.

Barth s’installe en tête (9 points) devant Schall (6) en remportant l’explication suivante face à Teychenné-Coutet. Aussitôt après (31 e tour), Simon embraye. Il s’en va seul, met le peloton à 26 secondes. Un contre s’organise, mais Kney, Joncheray et Durst se sont tellement vidés les tripes pour rejoindre le fuyard que celui-ci les écœure au sprint et repart de plus belle ! Il conquiert ainsi le 5 e classement en solitaire.

Mais pour le moment, Barth, devancé en ce sprint par Grasser (2 e), a sauvé l’essentiel : avec onze points, il reste leader ex aequo avec Simon. Reste à reprendre celui-ci…

Un gros travail d’équipe du VC Eckwersheim y aboutit. Et pourtant, au 6 e des huit sprints, c’est Simon, resté quelques tours sagement dans les roues, qui coiffe Dirwimmer, Barth et Teychenné-Coutet et prend (au cumul des points) la tête de la course.

Fuchs sort au 69 e tour et conquiert le classement suivant, tandis que Simon maîtrise encore ses adversaires, Dirwimmer et Barth. Avec cinq points d’avance sur le coureur local Olivier Barth, la victoire est quasiment assurée.

Grasser meilleur junior

Un autre cycliste du fief reicshtettois, Julien Troutaud, gicle en solitaire et s’offre l’honneur de franchir la ligne d’arrivée, seul en tête. Les 10 points ainsi glanés lui vaudront la 3 e place.

Alexis Grasser assure sa position de meilleur junior en réglant le peloton devant l’insatiable Simon et le toujours véloce Denis Schmitt, qui approche de ses 50 ans.

Avec 22 points, Antoine Simon s’empare de la tête du Challenge Christian-Amann devant Dirwimmer (20), Barth (18) et Ménard (17).

Mais le 10 juin à Vendenheim, pour l’ultime épreuve, Mowatt, l’Australien de Thann (15 points), parti en vacances à Rome, devrait être de retour.

 

Quant au reste de l'équipe Stéphane Bernhard termine 8°, J-M Kney 11°,Hugonnier 32°,Olivier Schaffner 35° et Damien Caup 36°.

En pass'cyclisme

Eric Fischer termine 35°

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site